l'album de Yves Romer

Cliquez pour agrandir l'imageYves se propose de nous montrer comment il a construit sa chaloupe à clins, une méthode qui peut satisfaire bien des curieux de cette technique particulière !

du chantier à l'ossature

Cliquez pour agrandir l'image
1 - Le chantier

Ma chaloupe fait 135cm hors tout. Le cadre qui supporte les 4 faux couples (15mm épaisseur) doit être rigide et solide (40x40), renforcé par des équerres.

On devra avoir accès par en dessous pour tracer les clins. Donc une planche est à proscrire.


Les faux couples sont biaisés en forme  et passés à la paraffine (liquide ou bougie) pour empêcher la colle blanche des clins de prendre par la suite.

Les équerres en haut des faux couples servent à fixer la contre quille le temps du chantier.
Cliquez pour agrandir l'image
2- préparation du tableau arrière
Opération classique pour obtenir le galbe.
Cliquez pour agrandir l'image

3 - avant de placer les couples, on procède au repérage des endroits où viendront affleurer les clins : suivre le plan (dans le cas présent, il y en aura 12).
Cliquez pour agrandir l'image
4 - La contre quille est constituée de 2 CTP de 4cm de large par 5mm d'épaisseur.
Préparation de la quille (4 fois 5 mm) et mise en place de l'étambot. Celui-ci a du être rallongé. 
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
5 - Perçage du passage d'étambot dans la contre quille
Cliquez pour agrandir l'image
6 - Mise en place de la contre quille (2x5mmx40)et présentation des différents éléments avant collage.
Cliquez pour agrandir l'image
7 - Les trais de scie sur la contre étrave sont les marques pour les clins.
On voit sur la phot 8 que la contre étrave doit encore être travaillée afin que le clin porte bien sur toute sa surface
Cliquez pour agrandir l'image
8 - vissage de la quille sur la contre quille . 
Cliquez pour agrandir l'image
9 - présentation de l'hélice 90mm.
Traçage des marques des clins sur le tableau arrière.
Cliquez pour agrandir l'image
10 - Voilà pour le chantier et l' ossature de la chaloupe.


fabrication et pose des clins

Cliquez pour agrandir l'image
11 - A présent, on aborde le plus sympathique et le plus important : la pose des clins eux-mêmes. Les photos sont plus explicites que les commentaires mais on va essayer de les expliquer le plus clairement possible.

Poser une planche de CTP le long de la quille et la couper de façon qu'elle y colle tout le long
Cliquez pour agrandir l'image
12 - Retourner le chantier et marquer le CTP en face des marques faites sur les couples.
Cliquez pour agrandir l'image


13 -Découper le premier clin suivant les marques. En faire un autre identique.  Les coller en place de façon parfaitement symétrique.

Cliquez pour agrandir l'image


14 - Sur la photo, on note que le premier clin est posé. Elle donne un aperçu de la pose du second clin et montre que c'est pareil que pour le premier !
Cliquez pour agrandir l'image

15 - Ne faites pas attention au voilage du clin, car il n'y a pas de colle sur le couple. Il reprend sa forme avec la pose du 2ème clin.
Cliquez pour agrandir l'image

16 - Pose du 2ème clin. Chanfreiner le bord du 1er clin en place de façon à augmenter la surface de collage du clin suivant.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image


17 - On procédera de la même manière pour la pose du second clin.
C'est à dire que l'on découpera une planche que l'on viendra appliquer sur le premier. Rien ne tombe en face. Pas d' affolement on y arrive ! Tout d'abord comme sur la photo, on trace une ligne qui suit le premier clin. Ensuite on fait des marques sur le clin, juste en face de celles qui sont sur les couples.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
18 -On défait le tout et on sort une forme comme pour le clin 1 en traçant une ligne qui passe par les marques faites devant les couples.
Cliquez pour agrandir l'image
19 - Regardez bien la photo : le trait de scie du haut est la ligne tracée en fonction des marques sur les couples. La ligne du milieu est celle qui a été faite contre le clin 1.
La ligne du bas est la dernière ligne que vous tracez quand vous avez retiré votre clin à 6mm de bord du clin précédent. (j'ai écrit sur cette bande:recouvrement clin).
Cliquez pour agrandir l'image

20 - Et on continue comme sur cette photo:
Pour info, je cloue à la poupe. Je clouerai à la proue en fin de chantier. Car je ne sais pas encore quelle épaisseur je vais retirer de la contre étrave pour placer l'étrave. On verra plus tard ...
Cliquez pour agrandir l'image


21 - Les clins ne sont pas, pour l'étrave, collés "à franc" . J'ai chanfreiné le clin du dessous afin que le suivant vienne bien se coller dessus.
Ensuite,je poncerai la proue sur 2cm afin d'imiter la vrai technique. Puis je rajouterai l'étrave.
Cliquez pour agrandir l'image


22 - Pour le tableau arrière , je laisse à clin. Je trouve ça plus élégant.


23 - vers les finitions ...


Cliquez pour agrandir l'image
La proue.

Cliquez pour agrandir l'image
Sur cette photo , ce que donnera la proue avec l'étrave rajoutée et avant enduit et peinture. Ce sera étanche
Sur ette autre, la poupe comme je l'ai faite. Là encore , il n'y a pas de franc bord. Mais chacun fait comme il veut...
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
La coque.

Voici l'occasion de retourner voir la galerie d'Yves
:
Besoin d' informations complémentaires ? Vous pouvez contacter Yves.

utilisation de la méthode d' Yves

Cliquez pour agrandir l'image
Voici une très belle réalisation dont l'auteur s'est inspiré de cet album.

Il s'agit de la chaloupe de Michel Tournereau dont on peut découvrir la description et les photos sur son site et sur cette page :
http://www.tournereau.com/modelisme/chaloupe/Accueil/Accueil.html

Le site d'un Senior : "La tanière de Rookie " dont il faut parcourir les pages sans modération :
http://www.tournereau.com/modelisme/Accueil/Accueil.html

un autre album d' Yves ROMER se trouve désormais sur "Vapeur et Modèles à Vapeur"

avec ses bateaux à vapeur :

chaque bateau ayant une conception différente, il y aura beaucoup à apprendre de ces réalisations : détails et vidéo ...
Cliquez pour agrandir l'image
le LECHALAS
Cliquez pour agrandir l'image
la CANNELLE

naviguez sur le site ... et prenez-en plein la vue ...

Cliquez pour agrandir l'image
En fait, il faudra se méfier et porter des lunettes spéciales pour observer ce phénomène.

L'éclipse du 11 juillet a fait grimper l'audimat du tourisme. Le phénomène qui a attiré plus de 5 500 chasseurs d'éclipses venus du monde entier a apporté une bouffée d'oxygène au secteur du tourisme ...

L'éclipse fut totale dans les TUAMOTU et chez nous de plus de 95 %.
Il ne fallait pas la rater car elle ne reviendra que dans environ 130 années. Mais ce merveilleux spectacle offert par la nature ne me coûtera pas cher cette fois-là ... j'ai mis de côté les lunettes qu'on n'aura plus à acheter !

Sources : Tahiti Presse, Photo de T.Legault - P.plailly (Eurelioscorona)


Copyright (C) 2008-2016- Tous droits réservés.albums mis à jour le : dimanche 5 novembre 2017